Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Oct 2014 | International
 

cigarettes-accisesSuite à l’annonce de la baisse des accises sur le prix du tabac, pour compenser la hausse de la TVA (voir Lmdt du 28 octobre), la Fondation cancer du Luxembourg se dit choquée et accuse « le double langage d’un gouvernement » qui prend une mesure favorisant la vente et la consommation de produits tabagiques.

L’entrée en vigueur, depuis le 1er janvier dernier, d’une nouvelle législation antitabac « nous avait fait espérer que le Luxembourg avancerait enfin dans sa politique antitabac », indique un communiqué de ce mercredi 29 octobre (voir Lmdt du 1er janvier). C’est pourquoi la Fondation se dit étonnée du tour de passe-passe gouvernemental destiné uniquement à récupérer des recettes fiscales.

La Fondation fait remarquer que le Luxembourg fait partie des « très mauvais élèves européens » en matière de lutte contre le tabagisme et que « cette mesure ne va pas arranger les choses ». Elle brandit les conclusions de la dernière conférence de l’Organisation mondiale de la Santé préconisant « des taxes élevées » comme mesure la plus efficace pour empêcher les jeunes de commencer à fumer (voir Lmdt des 16 et 22 octobre).

Il n’en reste pas moins que le Luxembourg utilise la fiscalité tabac pour garder un avantage compétitif.