Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Nov 2018 | Trafic
 

La brigade des Stupéfiants et de l’Économie souterraine de la Sûreté départementale du Calvados l’avait à l’œil depuis un an : un homme de 33 ans, domicilié à Caen et de nationalité arménienne, a été interpellé dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 novembre.

Revenant du Luxembourg, il transportait dans le coffre de sa voiture 400 paquets de tabac.

•• La surveillance a permis de recenser de nombreux voyages dans le Duché, tout au long des douze derniers mois.

Ont ainsi pu être identifiés plusieurs clients de ce trafic. Neuf personnes, soupçonnées de s’être fournies auprès du trentenaire pour se livrer fort probablement à une activité de revente, ont donc été interpellées lundi 5 novembre, à Caen et Lisieux. À l’issue de leur garde à vue, elles ont reçu une convocation pour être jugées prochainement devant le tribunal correctionnel.

•• Présenté au parquet de Caen ce mardi 6 novembre, l’homme, considéré comme la tête de ce réseau, devait être jugé, en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Caen.

Co-saisi de l’enquête, le Groupe d’Intervention régional – soit neuf enquêteurs de la police et de la gendarmerie, spécialisés dans les affaires financières – est chargé de déterminer avec précision les quantités de tabac qui ont pu transiter entre le Luxembourg et le Calvados, ainsi que les sommes que ce trafic a pu rapporter.