Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Mar 2018 | International
 

En dépit des hausses du prix du tabac un peu partout en Europe – notamment en France de façon significative (voir Lmdt du 1er mars) – le Luxembourg ne bouge pas d’un iota sur le sujet.

Renseignements pris auprès du ministère des Finances par L’essentiel, « aucune hausse du prix du tabac n’est prévue pour l’instant », fait-on savoir.

•• Le gouvernement s’est pourtant doté d’un Plan national de lutte contre le tabagisme couvrant la période 2016-2020, qui prévoit une hausse des taxes une fois par an. Mais depuis le 1er août de l’année dernière et l’interdiction de fumer dans une voiture avec des enfants à bord, rien n’a changé. Et rien ne s’annonce non plus.

•• Si de 2008 à 2013, la vente annuelle de cigarettes a chuté de 4,5 millions à 3,4 millions d’unités vendues par année, les tarifs pratiqués au Luxembourg restent toujours largement en dessous de ceux pratiqués par les pays voisins.

En 2017, les taxes sur le tabac ont rapporté quelque 550 millions d’euros à l’État luxembourgeois.