Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Oct 2018 | Profession
 

Situé cette année dans le hall 7, au fond du Parc des Expositions, Losangexpo aura connu une première journée réussie. Le soleil n’était pas que dans le ciel de Paris. Avec apparemment plus de visiteurs que le samedi de l’année dernière (voir Lmdt du 20 octobre).

•• Évidemment, toujours beaucoup de monde lors de l’inauguration, Philippe Coy remerciant publiquement les équipes de la Douane, en présence de leur Directeur général, Rodolphe Gintz. Dans sa réponse, ce dernier a insisté sur les enjeux du fonds de Transformation.

D’ailleurs, ce sujet des aides à la transformation des buralistes (voir Lmdt du 18 octobre) aura représenté la moitié des questions posées sur le stand de la Douane.

•• Évidemment, le secteur du vapotage occupe une place prépondérante au cœur du salon : de Nhoss à So Good, des méga-stands, véritables écrins pour le lancement de nouveaux liquides ou afin de conseiller les buralistes dans l’aménagement d’espaces vapotage à part entière. Un authentique salon de la vape, sans saturation de nuages de fumée.

•• Évidemment, les grands groupes sont présents : Heets pour Iqos, Logic, Blu et Vype. Sur ce dernier stand, on découvre « un parcours client » inédit chez le buraliste de demain : mise en valeur innovante des produits de vapotage et armoire de distribution automatique de produits, sous le contrôle du débitant.

FDJ et PMU tiennent leur rang habituel, en termes d’affluence.

•• Moins évident pourtant, mais on constate un certain succès des conférences : « à propos du vapotage » et « fonds de transformation » sur le stand Buralistes Stories (Philippe Coy et Sophie Lejeune y interviennent, ce dimanche, à 11 heures et 14 heures 30).

Du monde aussi, pour les conférences tenues dans l’ambiance Lounge du stand Logista (voir Lmdt du 18 octobre).

•• Et puis partout, des trouvailles, des idées de diversification (tels ces petits accessoires de mode « histoires de roseau Mora Mora ») et le lancement de nouveaux services : comme Dubo Inventaire qui a mis sur pied un « service de remplacement de buralistes sur mesure » (services-buralistes.com) pour répondre à une demande réelle du marché.

Tout cela vaut vraiment le déplacement.