Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Oct 2017 | Profession
 

Attroupements sur les stands, sourires de bienvenue, accolades : l’ambiance de toujours.

Rodolphe Gintz, directeur général de la Douane, et Philippe Coy, le nouveau président de la Confédération, ont inauguré un Losangexpo 2017 impressionnant par la qualité de son implantation générale et de ses stands (voir Lmdt du 21 octobre).

De quoi augurer d’un nouveau succès, même si le nombre de visiteurs sera probablement en recul par rapport au record de l’année dernière (avec la préparation du passage au paquet neutre).

•• On y remarque d’emblée la forte présence de la cigarette électronique et des nouveaux produits incarnant une autre façon de fumer : Nhoss, So Good, Cigartex, OCB Distribution, Gaïatrend qui revient, OCB Distribution, etc.

JTI met en avant Logic. Quant à Philip Morris, son stand est entièrement consacré au produit à risques potentiellement réduits Iqos. Cela dit, le stand est en soi un joyau de technologie (l’oiseau en 3 D, par exemple).

Belle présence des tabacs à chicha et des cigares/ cigarillos.

•• Bien sûr, on retrouve les habitués et incontournables : de la FDJ au PMU en passant par ESP / Etiq’ Express et Century 21, etc.

L’espace de la Maison des buralistes se révèle toujours aussi accueillant. Avec le stand de la Douane.

Forte présence, évidemment, des caisses et outils de gestion : Strator, Bimedia, Devlyx, etc. Avec un tas d’innovations et de nouveaux services. On va pouvoir gérer son point de vente de son smartphone, ou presque.

Beaucoup d’intérêt aussi pour les propositions de modernisation et d’aménagement du point de vente : Promodern, SAF.

Ce que l’on a pu entendre, plus d’une fois, dans les allées du salon : « oui, on va être secoué par le paquet à 10 euros … mais justement, plus que jamais, nous pensons à la diversification et à la modernisation. »

« Nous ». Car Losangexpo, c’est en couples de buralistes qu’on le visite.