Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Fév 2014 | Profession
 

LogoLogistaEst-cela qui a fait bondir l’action Imperial Tobacco de + 5,66 %, hier, à la City ? En tout cas, la confirmation par le groupe « qu’il passait en revue les options » menant à une éventuelle introduction en bourse de sa filiale Logista (voir Lemondedutabac du 13 février) suscite bien des commentaires.

Déjà, que sait-on de plus ce matin? Il apparait que ce sont Le Crédit Suisse et Goldman Sachs qui sont mandatés par Bristol pour passer en revue ces options. On dit aussi que d’autres hypothèses ont été (ou sont encore) examinées. Par exemple, la prise de participation d’un fonds d’investissement ou « d’un partenaire stratégique », comme le veut la formule consacrée.

On sait aussi que Logista avait été valorisé à 2,3 milliards d’euros, suite à sa prise de contrôle indirecte (à 59,6%, en 2008) puis directe par Imperial Tobacco. Et l’on rappellera que « le transfert d’actionnariat » d’Altadis Distribution France, entre Imperial Tobacco et sa filiale Logista (voir Lemondedutabac du 14 août 2012), avait amené plusieurs commentateurs à imaginer la future mise sur le marché d’un ensemble logistique cohérent. Et confronté à une baisse des volumes tabac à livrer …

Car la première spécialité de Logista (dont le siège est à Madrid) consiste bien  dans la logistique particulière du tabac (ses racines, via Altadis, remontent à la française Seita et à l’espagnole Tabacalera). Activité qu’elle assure en Espagne, en France, en Italie (trois pays où Logista est en situation de monopole), au Portugal et en Pologne. Avec des tentatives d’implantation contrariées au Maroc et en Autriche, semble-t-il.

Sur certains de ses marchés, le groupe assure aussi la logistique d’autres produits, destinés à des commerces de proximité, comme les boissons, le food, la presse et même les médicaments. En France, la SAF fait partie de Logista.