Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Fév 2014 | Profession
 

CGTSuite à l’annonce de « l’évaluation » par Imperial Tobacco de la mise en bourse de sa filiale Logista (voir Lemondedutabac des 13 et 14 février), la CGT/Logista France a publié un communiqué dont voici les principaux extraits.

« Dans l’hexagone, Logista France compte plus d’un millier de salariés dont une partie importante en charge de la logistique du tabac et de la perception de sa fiscalité.

« Les taxes du tabac sont aujourd’hui optimisées financièrement par Impérial Tobacco qui en tire profit et lui permet d’accentuer les rémunérations des actionnaires plutôt que l’investissement et l’emploi en France.

« Cette perspective d’introduction en bourse s’inscrit comme nous le craignons dans un projet de cession complète ou partielle de la branche logistique d’Imperial Tobacco et cela accentuera la destruction des emplois en France tout en jetant en pâture l’une des plus grosses perceptions de taxe nationale aux spéculations boursières.

« La Cgt interpelle le gouvernement sur la compatibilité de la gestion des recettes fiscales (12 milliards d’euro par an) par un groupe anglo-saxon qui n’a de cesse de détruire l’emploi en France et de pratiquer l’optimisation fiscale pour échapper au fisc comme nombreuses multinationales étrangères.

« La Cgt demande donc l’intervention de l’Etat dans ce dossier et la renationalisation des activités françaises d’Imperial Tobacco sur le territoire en lien avec le tabac (production, recherche, commercialisation et distribution).