Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juil 2020 | Trafic
 

Le 4 mars dernier, un Arménien de 35 ans, manifestement habitué à jongler avec plusieurs identités, n’avait pas réussi, cette fois, à passer à travers les mailles du filet, au Pucheuil, près de Saint-Saëns (à une trentaine de kilomètres de Dieppe). 

Dans sa voiture, les douaniers avaient découvert 500 cartouches de cigarettes. Lors de ses auditions il a reconnu avoir déjà effectué deux voyages, afin de rapporter à chaque fois 100 kilos de tabac.

•• Mais la semaine dernière, le prévenu n’a pas répondu à la convocation du Tribunal correctionnel de Dieppe qui l’a condamné à dix mois de prison avec sursis 
et 82 150 euros d’amendes. Son avocate a défendu que son casier judiciaire était vierge au moment des faits.

La présidente et la procureure ont cependant relevé qu’en recoupant ses différentes identités, le trafiquant s’est avéré être déjà connu de la justice à Pau et à Amiens.

•• De fait, le représentant de la Douane a confirmé qu’entre le 4 mars et la date du procès, l’homme a déjà été condamné à 46 500 euros d’amende douanière à Amiens.

« Le 4 mars ? Il était déjà convoqué par le tribunal d’Amiens et son casier judiciaire était vierge   aussi … » a donc insisté la procureure en demandant une peine de prison avec sursis probatoire : à savoir l’obligation de régler les sentences financières, sous peine d’incarcération.

Encore, faudra-t-il le retrouver.