Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Sep 2020 | Trafic
 

Le député du Bas-Rhin, Frédéric Reiss, a toujours suivi de près le marché parallèle du tabac (voir 4 juillet 2017, 16 mars 2016). 

Dans une question écrite au ministre de la Santé et des Solidarités, il remonte au créneau dans le cadre de la mise en œuvre de la limitation à une cartouche de l’importation de tabac en France par un particulier (voir 31 juillet 2020).

•• Il part du constat selon lequel la crise sanitaire du Covid a « permis de montrer les limites des politiques menées contre le tabagisme puisque les achats de cigarettes ont connu des augmentations substantielles partout sur le territoire national, avec des pics dans les territoires frontaliers ».

« Au-delà des achats à l’étrangers, le marché parallèle prend des proportions telles qu’on estime aujourd’hui qu’un tiers du tabac consommé en France échappe au réseau des buralistes. Ces derniers devraient pourtant être des partenaires de l’État (…) »

•• Frédéric Reiss souhaite donc connaître les mesures qu’envisage le Ministre pour lutter encore plus contre le marché parallèle du tabac, notamment dans les zones frontalières.

« L’amendement parlementaire visant à l’importation du tabac à une cartouche n’est pas suffisant. Même dans l’hypothèse improbable où cette mesure serait validée par la réglementation européenne, elle ne mettrait pas fin aux trafics liés aux passages quotidiens des limites nationales ».

En conclusion, le député pose aussi la question de la position sur l’instauration d’une harmonisation des prix du tabac en Europe.