Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Nov 2019 | Profession
 

Le magazine Forbes a rencontré Jeanne Pollès (voir 26 septembre et 20 avril) en plein « Mois sans tabac ». 

Drôle d’idée ? Non, ce qui anime la patronne de Philip Morris France (au-delà du paquet à 10 euros et de la contrebande), c’est la transformation de son groupe, engagé dans une stratégie « vers un monde sans fumée », ce qui ne veut pas dire sans tabac.

Extraits.

•• « Pour lutter contre les effets néfastes du tabac que plus personne ne conteste, le Gouvernement utilise l’arme du prix dans un pays qui compte 12 millions de fumeurs réguliers. C’est regarder les choses par le petit bout de la lorgnette ! C’est surtout encourager la contrebande » attaque d’emblée Jeanne Pollès.

•• Si les hausses de prix, couplées aux campagnes de prévention, font baisser les ventes (40,23 milliards de cigarettes livrées aux buralistes dans l’Hexagone en 2018, contre 44,36 milliards en 2017), elles ne suffisent pas à régler les problèmes d’addictions des 12 millions de Français qui fument encore.

•• La solution ? Offrir aux fumeurs une panoplie d’alternatives à la cigarette. Le vapotage, bien sûr. Mais pas que ! « Nous avons investi six milliards de dollars pour développer un appareil, qui chauffe des sticks de tabac au lieu de les brûler :  l’Iqos », aujourd’hui disponible dans 49 pays (voir 20 octobre et 10 juillet).

•• Dans l’entrée des bureaux de PMF à La Défense, une maquette reproduit le mécanisme d’aspiration d’une cigarette classique et d’un Iqos. Le tabac chauffé de l’Iqos ne laisse quasiment pas de dépôt sur le filtre, en bout de course. Pas de fumée, pas d’odeur et un filtre froid que l’on peut jeter à la poubelle et non par terre.

« Les taux de réussite d’un arrêt total sont bien supérieurs dans les pays l’ayant adopté comme l’Italie ou le Japon » assure-t-elle.

•• « La FDA, l’autorité américaine de santé, un des plus sévères du monde, vient d’autoriser notre produit de tabac à chauffer aux États-Unis » explique Jeanne Pollès (voir 1er mai) qui assure que l’Iqos est la première innovation d’une longue série : « à Lausanne, PMI ( Philip Morris International ) dispose d’un centre de recherche pointu qui travaille sur d’autres produits prometteurs ».