Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mar 2017 | Profession
 

Organisés par la fédération des buralistes de la région Ile-de-France/Seine-Maritime/Oise – au Lido, ce dimanche 26 mars – les « Trophées des buralistes » 2017 ont confirmé le succès d’une formule qui fonctionne depuis huit ans.

Et au-delà de l’aspect prestigieux et festif de la soirée, les participants ont été attentifs aux messages convergents du président Bernard Gasq et des différents partenaires : adaptation, modernisation, diversification.

Et fierté d’exercer le métier des buralistes comme l’exprimaient les larges sourires des lauréats montant sur scène sous les applaudissements de leurs collègues, au nombre d’un millier.

Mais pour l’observateur ayant déjà assisté aux cérémonies précédentes, plusieurs remarques venaient à l’esprit :

• la jeunesse de nombreux lauréats (notamment ceux issus de la communauté asiatique) et la maîtrise parfaite des enjeux actuels du métier dont les images de leurs établissements (rénovés avec pertinence et diversifiés amplement) portaient témoignage sur grand écran ;

• une maîtrise de plus en plus affirmée du digital par un certain nombre de buralistes : si le nombre total des votes sur Facebook pour désigner les lauréats a dépassé la barre des 60 000 suffrages, c’est que certains buralistes ont su mobiliser leurs clients sur les réseaux sociaux. Ainsi, le gagnant du trophée du « digital » a réussi à recueillir 8 000 votes sur son établissement.

• l’intérêt soutenu de toute la salle, tout au long de la cérémonie, pour l’ensemble des exemples présentés. Au-delà de son aspect convivial, il s’ est agi d’une vraie séance de « benchmarking » en temps réel ;

• l’actualité de certains trophées : celui de « la terrasse » dans le contexte des dernières initiatives de Marisol Touraine (voir Lmdt des 23 et 24 mars) ou celui de « la prévention et de la sécurité ».

Ce soir-là, on a appris aussi que le nouveau concept store de la Saf (voir Lmdt du 13 octobre 2016) avait déjà été implanté dans 20 points de vente.