Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Sep 2015 | Observatoire
 

Béguerie KanavapeSébastien Béguerie, le fondateur de Kanavape (la vapoteuse au chanvre / voir Lmdt des 15 et 17 décembre) n’en finit pas de ses mailles à partir avec la justice.

La première, on la connaît. Marisol Touraine a interdit la commercialisation du e-joint conçu par sa start-up, lancé en décembre dernier sur fond de forte médiatisation. Selon ses promoteurs, elle ne contenait pas de tétrahydrocannabinol (THC), principe psychoactif du cannabis. Mais la ministre a tranché (voir Lmdt du 16 décembre) et le pôle de de santé publique du parquet a ouvert une enquête en janvier pour exercice illégal de la profession de pharmacien. Les investigations sont toujours en cours.

La seconde concerne une accusation d’usage et détention de cannabis, pour laquelle il a été reconnu coupable et condamné, ce mardi 8 septembre, à Marseille, mais pour laquelle il a été dispensé de peine (quinze jours avec sursis). Motif : le « prévenu » a expliqué devant le tribunal qu’il cultivait du cannabis (19 plants ont été trouvés chez lui) pour traiter deux pathologies dont il souffre (troubles de l’attention avec hyperactivité et bipolarité), fournissant au tribunal des ordonnances de médecins luxembourgeois, français et hollandais.

Au Pays-Bas, alors qu’il suivait un master 2 en sciences des plantes en 2011, il avait été traité avec du cannabis à visée thérapeutique. Mais, à son retour en France, impossible … Malgré un décret de 2013 reconnaissant l’usage médical, le seul médicament autorisé (pour certaines scléroses en plaques) n’est toujours pas disponible.