Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Déc 2020 | Profession
 

Ce dimanche 13 décembre, la Confédération des buralistes a publié un communiqué à propos de la manifestation des CHR qui se tient ce jour à Paris (voir 4 décembre et ce jour). Nous le reproduisons intégralement.

La Confédération nationale des buralistes apporte son soutien au à la mobilisation nationale organisé par l’UMIH et GNI, ce lundi 14 décembre, à Paris. Plusieurs buralistes accompagnés de leurs délégations seront présents sur place. 

« Bien que notre activité principale de commerçant d’utilité locale reste ouverte, une majorité de buralistes sont aussi bar-brasserie-restaurant. A ce titre, ils contribuent à cet art de bien vivre inscrit dans notre patrimoine. En zones rurales, ils représentent bien souvent le dernier commerce ouvert » déclare Philippe Coy, président national de la Confédération.

« Leur savoir-faire, leur lien social, et les emplois créés sont gravement menacés par une fermeture administrative difficile à supporter, autant moralement qu’économiquement, et dont l’issue reste encore incertaine. Pour un certain nombre d’établissements, la seule résilience ne suffira pas. Il faut que l’ensemble des aides annoncées soient effectives, voire renforcées. L’examen des comptes d’exploitation vaut tous les arguments ».

Au nom des bars-tabacs-brasseries qu’elle représente, la Confédération des buralistes demande à être pleinement associée aux négociations sur les modalités de réouverture des activités CHR quand elles seront engagées.

Elle appelle les Français à soutenir durablement les filières CHR et Tourisme.