Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juil 2019 | Profession
 

Après l’annonce du ministre de l’Action et des Comptes public, Gérald Darmanin, concernant l’acquittement de l’impôt chez les buralistes (voir Lmdt de ce jour), la Confédération des buralistes a publié le communiqué suivant :

« Suite à̀ la procédure concurrentielle du marché́ public menée par la DGFiP, concernant la consultation relative à l’externalisation des encaissements en numéraire et en carte bancaire, les buralistes, par sa société́ MDBS en groupement avec l’entreprise la Française des Jeux, ont été́ retenu par l’État pour permettre aux contribuables de payer leurs créances fiscales, amendes et prestations locales de service public.

« Le réseau des buralistes, accueille cette réponse favorable avec enthousiasme et grand sens des responsabilités. L’octroi de ce marché faisant suite à̀ la toute première candidature du réseau à un appel d’offre. Cette nouvelle activité́ s’inscrit pleinement dans le rôle de service public de proximité́ de la profession, autant qu’il répond à la mission d’utilité́ locale exercée quotidiennement par les buralistes sur l’ensemble du territoire.

Pour Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes : « Je salue la décision des pouvoirs publics et prend acte de la confiance accordée à notre groupement, et plus particulièrement à notre grand réseau de proximité́. Cette nouvelle mission s’inscrit pleinement dans le plan de Transformation engagé par les Buralistes. Nous saurons nous appuyer sur notre ADN de commerçants indépendants par ailleurs préposes de l’État pour en faire une réussite, au service des Français. »

« En effet, les buralistes ont vocation à̀ accompagner les contribuables dans cette nouvelle mission de service public. Avec un maillage unique de 24 500 points de vente en France, ouverts plus de 12 heures par jour, 6 voire 7 jours sur 7 ; le réseau des buralistes pourra aussi compter sur sa forte disponibilité́ et son ancrage territorial.

« Ces qualités humaines pourront enfin compter sur les compétences technologiques éprouvées de FDJ, notamment son savoir-faire transactionnel éprouvé́. Le groupement offre ainsi à l’État comme au contribuable une solution fiable, sécurisée et de grande qualité́ en tous points du territoire. »