Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Nov 2018 | Profession
 

« Je te présente ma maire … »
« Et moi, je te présente mon maire ! »

C’est ce que l’on a pu entendre – hier, sur le stand de la Confédération au Salon des Maires (voir Lmdt du 20 novembre) – quand Laurent Mazal (administrateur de la Confédération) a présenté Isabelle Pouzadoux (maire de Gannat) à Philippe Coy qui lui a rendu la pareille avec Christian Laine (maire de Lescar).

Une ambiance chaleureuse a régné, toute la journée, sur l’élégant stand de la Confédération des buralistes, placé sous la responsabilité de l’atelier « Action territoriale et ruralité » composé d’élus syndicaux de toute la France. Ceux-ci ont su y apporter une animation particulière comme ils savent le faire quotidiennement dans leur point de vente.

•• Philippe Coy, Sophie Lejeune et Alain Sauvage y ont accueilli, en fin de matinée, Gérard Larcher, le président du Sénat, et François Baroin, le président de l’Association des Maires de France. Lesquels étaient accompagnés de Dominique Bussereau, Hervé Morin et Renaud Muselier : ces élus de grandes collectivités territoriales ont d’ailleurs eu le temps de commenter l’une des phrases favorites de François Baroin, en ce moment : « la meilleure réponse au populisme, c’est préserver le coin de rue, la proximité, pas la recentralisation » (repris dans Paris-Match).

De fait, il n’y avait pas que de simples maires pour se presser sur le stand Confé mettant en avant « les nouveaux services de proximité » des buralistes : de Patrick Vignal (député REM de l’Hérault et animateur de « Centre-ville en Mouvement » / voir Lmdt du 19 octobre) à Olivier Richefou (président du Conseil départemental de la Mayenne) en passant par Richard Maillé (maire de Bouc-Bel-Air ; vice-président du conseil départemental des Bouches-du-Rhône). Ce dernier rappelant des souvenirs à certains, puisqu’il a été, en son temps, auteur de deux rapports parlementaires sur le réseau des buralistes.

•• Sinon, les visiteurs du salon n’ont pas hésité à qualifier de « bonne surprise » le fait de découvrir le stand des buralistes, parmi tous les fournisseurs des collectivités locales.  Premier sujet d’intérêt : le rôle des buralistes dans les activités Relais-Poste et relais-colis.

Autre point de curiosité : le Compte-Nickel pour les communes où il n’y a pas ou plus de DAB bancaire.

Enfin, la litanie des maires de petites communes demandant la création d’un point de vente buraliste pour leurs administrés. Mais c’est une autre histoire … On retiendra seulement le fait que la présence d’un buraliste est toujours considérée comme une « vraie valeur ajoutée » communale.

•• Cet après-midi, Frédéric Vergne (vice-président de la Confédération, animateur de l’atelier « Action territoriale et Ruralité » et maire-adjoint de Beynat en Corrèze) intervient, au Congrès des Maires, lors d’un forum : « L’innovation au service du dynamisme commercial de nos territoires ». À ses côtés, notamment, Laurent Hénard (maire de Nancy) et David Lisnard (maire de Cannes).