Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mai 2018 | Profession, Vapotage
 

En cette « Journée mondiale sans tabac », British American Tobacco France a adressé aux médias une tribune que nous reproduisons intégralement. 

« En marge de la Journée mondiale sans Tabac, le ministère de la Santé se réjouit d’une baisse du nombre de fumeurs en 2017, à grand renfort de communication. 1 millions de fumeurs en moins. La magie du chiffre rond.

Mais derrière toute magie se cache souvent une illusion, et les incohérences interpellent. Il y a deux mois, les chiffres officiels des Douanes montraient une quasi stabilité des ventes de tabac (-2,2%) et, subitement, il est évoqué une chute de -10%. Par ailleurs, comment un matraquage fiscal engagé en 2018 peut-il faire baisser un nombre de consommateurs …en 2017 ?

•• Hormis ces « détails », il est une absence plus grave encore. Les chiffres du Ministère indiquent que la moitié des fumeurs ayant tenté d’arrêter avec une aide le font avec le vapotage, l’alternative la plus efficace qui, pourtant, n’a pas été encouragée par le Gouvernement et qui n’a rien coûté à la Sécurité Sociale. L’Etat passe donc à côté de cette révolution ! Cette révolution, l’industrie du tabac la mène. Face à l’impact sanitaire du tabac, nous avons pris en marche le train de l’histoire et enclenché un changement de paradigme en investissant massivement en recherche et développement afin de mettre au point des produits du vapotage innovants.

•• À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, et face à l’échec des différentes politiques menées jusqu’alors (hausse des prix, paquet neutre …) qui n’ont pas réduit la prévalence tabagique en France, il convient de rappeler l’importance du vapotage. Celui-ci peut favoriser le passage de la cigarette vers des pratiques potentiellement moins risquées pour les fumeurs qui souhaitent continuer à consommer de la nicotine. En offrant une sortie « plaisir » progressive, et non médicamenteuse, le vapotage s’est révélé particulièrement efficace comme le démontrent les résultats obtenus au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

•• Le Gouvernement actuel a la possibilité d’être le premier depuis une décennie à pouvoir réellement influencer la prévalence tabagique : en s’inspirant du modèle britannique, en investissant dans la recherche sur le vapotage, en soutenant son développant et en en faisant un vrai outil au service de la santé publique.

•• Nous nous engageons au quotidien dans cette révolution de la nicotine et appelons de nos vœux la mise en place rapide d’une campagne d’information pour accompagner les fumeurs vers la seule alternative crédible au tabac qu’est le vapotage. »