Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Déc 2017 | Profession
 

« Le PMU repart de l’avant avec la reprise du pari hippique en France » se risque à annoncer Les Échos (édition du 19 décembre).

Il prévoit « en effet de repasser au-dessus de la barre symbolique des 10 milliards d’euros d’enjeux l’an prochain profitant de la croissance retrouvée de son activité historique (…)

« Il sera d’ailleurs tout proche de ce seuil des 10 milliards d’enjeux au terme de l’année en cours, avec un total avoisinant 9,9 milliards. »

•• (…) « Le GIE, également actif, depuis 2010, dans les paris sportifs et le poker sur Internet, avait enregistré plus de 10 milliards d’enjeux pour la première fois en 2011, faisant le chemin inverse trois ans plus tard, affecté par le déclin du pari hippique en France. » (…)

« À la fin novembre, la baisse des prises de paris dans le réseau des points de vente est ramenée à -0,7 % contre -4% en 2016 et -2,9 % en 2015 (voir Lmdt du 16 juillet). Le PMU qui modernise son réseau mise également sur la simplification du pari et sa numérisation afin de toucher de nouveaux clients (…)

« Pour 2018, la direction table sur une progression de l’ensemble des segments de jeu, y compris les paris sportifs et le poker » (voir Lmdt des 1er août et 17 octobre).

•• « Au vu de ces bonnes nouvelles, le futur PDG du PMU prendra ses fonctions avec une marge de manœuvre appréciable. Selon des sources concordantes, le processus de remplacement de Xavier Hürstel (voir Lmdt du 21 septembre), qui œuvre désormais chez Sopra Steria, serait au stade de « short list » avec 4 ou 5 noms.

« Alain Resplandy-Bernard, qui assume l’intérim depuis début novembre en tant qu’ex-numéro 2 de Xavier Hürstel, en ferait partie. »