Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Avr 2017 | Profession
 

Le PMU a enregistré une baisse de son bénéfice net en 2016, pour la troisième année de suite, mais son activité a connu un sursaut au premier trimestre de l’année en cours, selon un communiqué publié ce jeudi 20 avril.

•• Intégralement reversé à la filière hippique française, le résultat net a reculé de 1,3 %, à 796 millions d’euros, un niveau « proche de l’engagement pris en début d’année auprès des sociétés de courses », précise le groupe. Il souligne avoir contenu ce repli grâce à « sa politique d’économies structurelles et conjoncturelles au profit des projets stratégiques ».

•• Dans l’ensemble, le PMU a vu son produit brut global des jeux augmenter de 1,3 %, à 2,4 milliards d’euros et son chiffre d’affaires se replier de 0,6 %, à 9,7 milliards d’euros.

Au premier trimestre, l’activité globale du groupement d’intérêt économique (GIE) a renoué avec la croissance (+0,5 % à 2,5 milliards d’euros), tandis que le produit brut des jeux refluait de 0,6 %, à 626,9 millions d’euros.

Si les enjeux des paris hippiques ont reculé en France (-1,5 % à 2,0 milliards d’euros), l’international a permis de compenser cette baisse (+ 17,3%, à 302 millions d’euros).

Voir aussi Lmdt de ce jour.