Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Avr 2017 | Trafic
 

Une « figure » du trafic des cigarettes dans le quartier Arnaud-Bernard, à Toulouse, a été arrêté par les agents de la Douane avec 500 cartouches de cigarettes, réparties entre deux véhicules.

•• Tout s’est passé lors d’un « contrôle ciblé » des douaniers de Toulouse et d’Ariège au péage de Pamiers, ce jeudi 30 mars dans la soirée. Le « convoi » aurait même tenté de forcer le barrage.

Quoiqu’il en soit, les deux hommes conduisant chacun un véhicule ont été placés immédiatement en garde à vue et devraient être jugés en comparution immédiate, ce mardi 4 avril, au tribunal correctionnel de Foix.

•• Le principal suspect, de 27 ans, est déjà connu des services de police comme étant la tête d’un réseau spécialisé dans l’approvisionnement direct de cigarettes andorranes destinées au quartier Arnaud-Bernard de Toulouse, haut-lieu de la revente (voir Lmdt des 21 mars et 16 février 2017).

•• Comme le raconte La Dépêche du samedi 1er avril : « Au cœur du quartier Arnaud-Bernard, les « petites mains » de ce trafic, souvent originaires de Mostaganem en Algérie, vendent généralement 10 euros les deux paquets de cigarettes pour allécher le client. Alors que la cartouche de « blondes » se vend aux alentours de 35 euros dans les boutiques andorranes ou au Pas-de-la-Case, les trafiquants réalisent une généreuse marge au cœur de cette économie souterraine sans cesse traquée par les services d’enquêtes et les Douanes ».

•• Déjà, à la fin de l’année dernière, un autre réseau entre Andorre et Toulouse avait été démantelé (voir Lmdt des 17 et 21 décembre 2016).

Et l’on peut se dire que les buralistes tapaient juste en manifestant, il y a quinze jours, à Tarascon-sur-Ariège pour alerter les pouvoirs publics sur une aggravation du trafic (voir Lmdt des 19 et 20 mars 2017).