Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Nov 2018 | E-cigarette
 

Partenaire de l’opération #MoisSansTabac, la Fivape (Fédération Interprofessionnelle de la Vape / voir Lmdt du 19 octobre) rappelle dans un communiqué que « les Français qui veulent arrêter de fumer utilisent, à plus de 56 %, le vapotage loin devant les autres substituts nicotiniques ».

La Fivape réclame, donc, à nouveau une véritable reconnaissance l’e-cigarette comme innovation de rupture dans la lutte contre le tabac. Extraits de leur dernier communiqué.

•• « Depuis le rapport du ministère de la Santé britannique ayant déclaré la vape comme étant au moins 95 % moins nocive que les cigarettes de tabac, le Royaume-Uni s’est lancé corps et âme dans une lutte acharnée afin d’encourager ses fumeurs à passer à la cigarette électronique. 

« Nous nous réjouissons de voir que la France aille dans ce sens, avec le partenariat entre la Fivape et Santé Publique France. Il s’agit pour nous d’une véritable reconnaissance de la vape, levier majeur pour arrêter le tabac.

Depuis huit ans, nous nous battons pour valoriser nos métiers et notre savoir-faire. Nous sommes fiers de constater que la vape fait reculer le tabac comme jamais auparavant.

« La filière vape et la cigarette électronique doivent être désormais considérées comme un champ d’expertise spécifique, tenant compte du caractère innovant des produits, de leurs usages et de l’importance d’un suivi régulier par des professionnels formés » déclare aussi Jean Moiroud, président de la Fivape.

•• Selon le communiqué de la Fivape, le réseau des boutiques spécialisées est mobilisé pour ce #MoisSansTabac et les professionnels de la vape seront au rendez-vous pour aider les fumeurs français à arrêter.

Les produits « Made in France » y seront à l’honneur : 70% des e-liquides consommés en France sont ainsi de fabrication française et la production française s’exporte dans plus de 40 pays.

•• La Fédération professionnelle rappelle aussi que l’e-cigarette connait un vif succès auprès des Français. La France étant le 2ème marché mondial après les États-Unis.

« Le nombre d’utilisateurs a en effet augmenté de près de 120%, en 3 ans, et la France compte environ 16 millions de fumeurs de 15 à 75 ans, et 3 millions de vapoteurs. En témoigne le nombre croissant de boutiques de cigarettes électroniques qui ne cesse d’augmenter (2 700 boutiques et e-shops en 2018 contre 1 600 en 2013). On compte en moyenne 300 nouvelles boutiques chaque année ».