Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Nov 2017 | Trafic
 

Dans les médias, on parle autant du marché parallèle que de l’augmentation des prix de ce 13 novembre. Comme ce reportage au « 19.45 » de M6, dès hier soir, dimanche (en lien).

•• Premier clap. Gérald Darmanin et Philippe Coy aux côtés des douaniers en pleine opération de contrôle à Tarascon-en-Ariège sur la route de l’Andorre (voir Lmdt de ce jour).

Dans une voiture beaucoup de tabac, trop pour les douaniers. « Moi, je pensais que c’était deux cartouches et un pot mais pas soit l’un, soit l’autre » déclare le jeune automobiliste. L’amende ? « Entre 3 à 5 fois la valeur », précise Jérôme Philibert, directeur régional adjoint des douanes « elle peut aller de 200 à 380 euros par cartouche ».

•• Second clap. Marseille avec ses revendeurs à la sauvette de cigarettes venant du Maghreb. « Chacun vend deux cartouches par jour », décrète l’un d’eux, « tu achètes un paquet un euro dans le bled et ici tu le revends 5 euros ». Avec des risques, comme pour ce client breton : « j’ai proposé cinq paquets pour 20 euros. On m’a dit d’accord. J’ai donné 20 euros. Il est parti les chercher … et je ne le revois plus ».

•• Troisième clap. La campagne d’affichage des buralistes contre le paquet à 10 euros (voir Lmdt des 30, 19, 16 octobre). Et l’interview de Patrick Falewee (président de la Fédération Nord des buralistes) : « j’ai déjà eu des échos déjà par rapport à l’annonce du paquet à 10 euros : de l’autre côté de la frontière, ils construisent des nouveaux points de vente parce qu’ils s’attendent à une arrivée massive de clients français ».