Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juin 2021 | Trafic
 

Des riverains du quartier des Sablons, au Mans, dénonçaient depuis un certain temps le climat délétère régnant aux abords du parking d’une supérette.

De jeunes majeurs entraient et sortaient à intervalles réguliers d’un salon de coiffure, afin de récupérer des cartouches de cigarettes dans des voitures opportunément stationnées là … rapporte Ouest France.

Les policiers, qui avaient mis en place une surveillance discrète, ont alors soupçonné le coiffeur de déverrouiller à distance les voitures servant de planque.

•• Ce samedi 5 juin, un jeune homme de 28 ans est interpellé, en flagrant délit de va-et-vient entre l’enseigne et une voiture, après chaque transaction : la première portant sur deux paquets de cigarettes, la seconde sur une cartouche. L’acheteur, intercepté et contrôlé par une autre patrouille de police, a reconnu ainsi avoir acheté une cartouche Marlboro au prix de 55 euros.

Un total de 366 paquets de cigarettes (avec des mentions anglaises) est alors saisi dans le cabas du suspect et à bord d’un des véhicules en stationnement. Le propriétaire de la voiture, fournisseur présumé, est demeuré introuvable. Et pour cause, il a pris la tangente avec femme et enfant.

•• Le revendeur arrêté a lui été jugé en comparution immédiate, ce mercredi 9 juin, devant le tribunal correctionnel du Mans. Ce Marocain en situation irrégulière, présent en France depuis deux mois, a plaidé l’état de nécessité. En deux mois, il a écoulé pour environ 300 euros de marchandise.

Il a écopé de quatre mois de prison avec sursis. Il devra aussi payer une amende douanière de 2 130 euros.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.