Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Sep 2019 | Pression normative
 

Un arrêté pour interdire les rassemblements de fumeurs de chicha dans certains secteurs de la ville est en préparation a annoncé le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut, sans toutefois préciser à quelle date l’arrêté sera pris.

L’édile prétend mettre un frein à ce qu’il appelle « la tendance à consommer sur la voie publique » et aux incivilités courantes dans ces quartiers : pique-niques collectifs, rodéos urbains, … « L’arrêté est un outil juridique qui permettra à la police d’intervenir » estime-t-il.

Comme ses confrères de Carros, Antibes et Vence (voir Lmdt du 14 septembre 2016), il met en avant « le droit à la préservation de la qualité de l’air » pour interdire carrément la chicha dans les parcs et à proximité des habitations.

Et de mettre en avant un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé pour affirmer que « l’usage du narguilé constitue un risque sanitaire sérieux, aussi bien pour le fumeur actif que pour les autres personnes exposées à la fumée » (voir Lmdt du 23 mars 2015).