Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Mar 2021 | Profession
 

Marin Ledun est un jeune auteur dynamique, prolifique, ardéchois, marathonien et fumeur. Son dernier polar fait l’objet d’une honorable promotion. On va en entendre parler.

Paru dans la célèbre collection Série Noire (Gallimard), « Leur âme au diable » a pour principal protagoniste « le lobby du tabac » dans une France et une Europe confrontées à la montée en puissance des mesures anti-tabac (l’action se déroule de 1986 à 2006) et aux premières polémiques sur les origines de la contrebande.

Tout cela avec un message de dénonciation des obscurs desseins du lobby en question, sur le mode « complotiste » qui convient. La compilation de tous les articles de presse parus sur le sujet depuis 20 ans aura été une bonne source.

Si certaines anecdotes sont vraies, les personnages n’échappent pas aux caricatures attendues et l’essentiel reste du roman puisque c’est bien de cela qu’il s’agit. D’ailleurs, l’horrible lobbyiste-bad boy deviendrait presque attachant à la fin.

L’écriture, précise et nerveuse, invite les amateurs de polar à passer une prochaine soirée de confinement, livre en main. Il y en a pour 600 pages, tout de même. Et ce n’est pas vraiment un pavé dans la mare.