Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Nov 2013 | Vapotage
 

E-Cig forumUne des « premières grandes conférences internationales » sur la cigarette électronique (voir Lemondedutabac du 29 septembre), « Summit E-cigarette », a réuni à Londres, ce mardi 12 novembre, près de 200 médecins, chercheurs, spécialistes de santé publique et industriels. Conclusion : « le passage des fumeurs traditionnels à la cigarette électronique pourrait sauver des millions de vie », nonobstant des recherches plus approfondies.

« Près d’un tiers des personnes qui tentent d’arrêter de fumer ont recours à des cigarettes électroniques » a rappelé Robert West, directeur des études sur le tabac au centre britannique de recherches sur le cancer, Cancer Research UK. « Bien que l’e-cigarette contienne des substances nocives, leur présence est entre neuf et 450 fois plus faible que dans les cigarettes classiques » a déclaré Le docteur Jacques Le Houezec, un spécialiste français des questions de santé publique et de la dépendance au tabac.

Grande Bretagne Anti Deborah ArnottLes e-cigarettes ont un « potentiel significatif » a confirmé Deborah Arnott, directrice générale du groupe de pression anti-tabac Action on Smoking and Health (ASH), parce qu’elles « sont beaucoup moins nocives que les cigarettes traditionnelles » et qu’elles attirent les fumeurs « en premier lieu comme un moyen d’arrêter de fumer ».

Mais … ces produits nécessitent d’être réglementés a-t-elle précisé à l’AFP : « le développement de l’e-cigarette va plus vite que la science … S’il y a des éléments cancérigènes dans ces e-cigarettes, on ne verra aucun effet immédiatement mais dans 10, 15 ou 20 ans, les gens en mourront ».
Elle a également relevé l’intérêt grandissant des entreprises de tabac traditionnel : «  nombre des plus gros fabricants d’e-cigarettes ont déjà été rachetés ».