Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Fév 2018 | Associations
 

Après la « révélation » par Le Monde de la plainte du Comité national contre le Tabagisme (CNCT) à l’encontre des principaux fabricants de tabac (voir Lmdt de ce jour), Yves Martinet s’en prend aussi dans les médias audiovisuels à … la Cigarette du Buraliste : la LCB. 

Coup de pub inespéré, pour un produit qui a soulevé un moment la polémique, mais dont on ne parlait guère ces derniers temps (voir Lmdt des 23 août, 1er juin et 26 avril 2017).

Ainsi, sur France Inter et CNews, il a expliqué que les « industriels font des petits trous au niveau du filtre, ce qui permet quand on mesure la toxicité avec une machine à fumer, d’avoir des taux inférieurs au taux réel que le fumeur se voit délivrer.

Avant de revenir sur le fait que « la Confédération des buralistes a lancé une cigarette, la Cigarette du Buraliste (LCB). La LCB a aussi des trous dans le filtre (…) elle a par exemple quatre lignes de petits trous. Il y en a d’autres qui ont une ligne de trous (…). Et tous les fabricants recourent à ce procédé de tromperie » (sic).