Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Avr 2017 | Trafic
 

Cinq personnes, dont un des frères Hornec, connus des enquêteurs comme des figures du grand banditisme de la région parisienne, devaient être présentés devant les juges financiers vendredi dans le cadre d’une enquête sur des soupçons d’extorsion de fonds, a appris l’AFP de source judiciaire. Sachant que l’enquête porte également sur la contrebande de tabac, semble-t-il.

•• La police judiciaire de Seine-Saint-Denis et la BRI (brigade de recherches et d’intervention) de la police judiciaire parisienne avaient mené mardi une vaste opération visant Marc Hornec, sa femme, l’un de ses fils et six personnes gravitant dans l’entourage des frères Hornec, une fratrie de gens du voyages sédentarisés de Montreuil (Seine-Saint-Denis), rappelle l’AFP.

Lors des perquisitions, plusieurs véhicules immatriculés au nom du comédien Alain Delon ont été saisis, a précisé une source proche de l’enquête, comme l’a révélé Le Parisien. Parmi les neuf personnes placées en garde à vue, deux d’entre elles ont déjà été mises en examen pour blanchiment et non justification de ressources et placées sous contrôle judiciaire.

•• Les investigations portent notamment sur de possibles infractions financières, notamment des fraudes à la TVA sur le marché des quotas d’émission de carbone et sur des taxes appliquées au tabac et à l’alcool, selon la source proche de l’enquête. En clair : le tabac apparaît comme l’un des domaines d’activité de la bande. Les enquêteurs s’interrogent également sur le train de vie de Marc Hornec, arrêté mardi dans sa résidence de Villeparisis (Seine-et-Marne).

•• Les frères Hornec – Jean-Claude, Marc et Mario – sont considérés comme des figures du grand banditisme de la région parisienne.

Le casier judiciaire de Marc Hornec, surnommé « le Forain » (photo), en référence à sa profession déclarée, porte sept mentions. Il a notamment été condamné en 2008 dans deux affaires à quatre ans d’emprisonnement pour recel de vols et à trois ans de prison pour blanchiment aggravé et extorsion de fonds. Il avait bénéficié en juin 2012 d’une libération conditionnelle.

Ses frères aînés, Mario et Jean-Claude Hornec, ont été condamnés en 2010 en appel à six et sept ans de détention pour avoir servi d’intermédiaires dans un trafic de cocaïne entre la Colombie et l’Europe.

•• Si tout cela était confirmé, nous aurions une nouvelle preuve de l’implication du grand banditisme dans la contrebande de tabac.