Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Fév 2018 | E-cigarette
 

« Contrairement aux préjugés répandus, l’étude Escapad/ OFDT (voir Lmdt du 6 févriervient de souligner que l’e-cigarette est très majoritairement essayée par des jeunes qui ont déjà fumé du tabac et son utilisation quotidienne reste quasi-inexistante » tient à faire remarquer Gaïatrend (fabricant d’e-liquide avec sa marque Alfaliquid) dans un communiqué diffusé en réaction à la parution de l’étude. 

Et d’insister sur les résultats suivants :

 Tous les indicateurs relatifs au tabagisme sont en recul entre 2014 et 2017. Un peu moins de 6 jeunes de 17 ans sur 10 (59,0 %), contre près de 7 sur 10 en 2014 (68,4 %).

 Le vapotage quotidien reste quasi-inexistant chez les jeunes (1,9%). Ici, l’expérimentation de la vape se fait majoritairement après celle des produits du tabac, ce point signifie l’inexistence de l’effet passerelle.

 En 2017, la cigarette électronique a été expérimentée par un jeune sur deux (52,4%), soit un niveau stable par rapport à 2014 (53,3%). Par conséquent, cette stabilisation de l’expérimentation prouve qu’il n’y a pas d’effet de mode qui inciterait à l’expérimentation de la vape par les jeunes.

 « L’usage de la vape dans le mois a baissé de 5 points par rapport à 2014 (-24,2%). Cette nette baisse est liée à la diminution de l’expérimentation du tabac chez les jeunes.