Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Déc 2018 | Profession
 

De nouveaux prix du tabac entreront en vigueur à partir du 1er janvier 2019 (voir Lmdt du 20 décembre), mais l’heure est à la stabilité pour la plupart des références, à quelques légères hausses marginales près, dans l’arrêté ministériel publié jeudi au Journal Officiel, selon l’AFP qui revient sur l’événement à sa manière.

Parmi ces rares relèvements de prix, le paquet de 20 Marlboro Red (groupe Philip Morris), qui coûte 8 euros depuis le 1er mars contre 7,30 euros auparavant, passe à 8,20 euros, selon ce texte daté du 14 décembre.

En revanche le prix du paquet de Gauloises blondes reste à 8 euros, tout comme celui des Lucky Strike Bleu Classic, inchangé à 7,70 euros, ou encore celui des Camel (sans filtre) stable à 7,90 euros.

Enfin, les Winfield rouge de 20 unités se maintiennent également à 7,90 euros, tout comme les Winfield bleu.

En France, ce sont les industriels du tabac qui fixent les prix de vente mais l’État peut inciter à des augmentations en faisant varier les taxes, qui représentent plus de 80 % du prix.

Il s’agit là de la septième révision des prix du tabac depuis l’arrivée du gouvernement Macron en mai 2017, après quatre années de stabilité.

Pour réduire la consommation de tabac, le gouvernement a prévu un train de hausses successives pour atteindre, d’ici novembre 2020, un prix de 10 euros le paquet de 20 cigarettes.