Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Déc 2020 | International, Profession
 

Le Journal du Dimanche de ce 27 décembre fait état d’un différend commercial entre Philip Morris International et l’un de ses prestataires de longue date.

Le différend prend suffisamment mauvaise tournure pour que le prestataire en question dénonce désormais le fabricant comme « alimentant lui-même le trafic de cigarettes ».

•• Le JDD part d’une information publiée dans une revue en ligne suisse, spécialisée dans la criminalité économique, Gotham City : Raoul Setrouk , dirigeant de la société genevoise MSI (MSIntelligence / voir 28 décembre 2014 et 14 décembre 2013), a porté plainte à New York, le 2 novembre, contre Philip Morris International. « Il reproche notamment à la multinationale américaine un vol de propriété intellectuelle suivi d’une concurrence déloyale ».

Il réclame 40 millions d’euros de dommages-intérêts et sort des informations sur la foi de données confidentielles (selon le JDD) : « PMI a intentionnellement et activement inondé le marché algérien de cigarettes bon marché, sachant qu’ un flux régulier de ces cigarettes serait revendu en France ».

•• Sollicité par le JDD, PMI reconnaît l’existence d’un litige mais en donne une autre version. Sa filiale suisse aurait la première saisi la justice en portant l’affaire devant le tribunal civil de Lausanne, en avril 2020, à la suite de dysfonctionnements chez MSI et d’une condamnation pénale (de son dirigeant) en France.

Philip Morris International déclare aussi : « le seul but de ces accusations est de tenter de discréditer PMI en forçant notre entreprise à un règlement monétaire indu au profit de M. Setrouk ».

Philip Morris ajoute qu’il est engagé « depuis de nombreuses années dans la lutte contre le commerce illicite des produits du tabac », « un fléau pour la société et l’économie » qui occasionne pour elle des « dommages commerciaux et moraux ».

•• Le Journal du Dimanche précise aussi qu’Alliance contre le Tabac (voir 10 décembre et 19 mai 2020) et le député écologiste François-Michel Lambert (21 octobre et 3 juin 2019) s’intéressent au sujet.