Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Fév 2019 | Trafic
 

Deux jeunes hommes de 22 et 23 ans ont écoulé, entre mars et juin 2018, 16 cartons de Marlboro venant de l’étranger et livrés par un mystérieux fournisseur. 

Ce jeudi 31 janvier, ils comparaissaient devant le tribunal correctionnel de La Rochelle pour trafic de cigarettes.

Les deux prévenus ont reconnu les faits, sans pour autant jamais donner d’informations sur le (ou les) fournisseur(s).

•• L’un menuisier-charpentier en intérim, l’autre saisonnier dans la restauration, avaient trouvé cette combine pour améliorer leur ordinaire. Côté finances, le fournisseur mettait les cigarettes à disposition à crédit, l’argent, en liquide bien sûr, remontant au fur et à mesure.

Tout roulait donc comme sur des roulettes entre ventes à la sauvette et clients habituels dont certains « achetaient plusieurs dizaines de cartouches », selon leurs indications. Le tout à moitié prix du réseau légal.

•• Mais le soir du 18 juin, des policiers rochelais ont contrôlé leur véhicule pour un problème de feu arrière. Intrigués par une forte odeur de cannabis (provenant des habits du conducteur), ils ont décidé de fouiller : deux cartons de cigarettes à l’arrière, deux autres dans le coffre.

•• Leur casier judiciaire étant vierge, ils ont été condamnés respectivement à trois et quatre mois de prison avec sursis.

Et à 5 533 euros d’amende pour importation illégale de tabac ainsi qu’à 11 500 euros d’amendes douanière et fiscale.