Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Mar 2014 | Observatoire
 

PollutionLes alertes scientifiques se sont accélérées ces derniers mois (voir Lemondedutabac des 12 décembre et 18 octobre 2013) … C’est acté avec une étude de l’OMS publiée ce mardi 25 mars. 7 millions de personnes sont décédées en 2012 dans le monde en raison de la pollution de l’air.
Un million de plus que l’estimation des décès liés au tabagisme (6 millions).

« Globalement, plus de 7 millions de morts sont attribuables aux effets des pollutions de l’air extérieure et domestique, et les régions de l’Asie et du Pacifique sont les plus touchées », avec 5,9 millions de décès, indique l’Organisation mondiale de la Santé dans son étude. Des chiffres en forte progression en raison d’un changement de méthodologie : lors de la précédente étude, en 2008, l’OMS avait dénombré un total de 3,2 millions de morts, dont 1,3 million liés à la pollution extérieure et 1,9 million dû à la pollution domestique. Pour 2012, les niveaux atteignent 3,7 millions de décès en raison d’effets liés à la pollution de l’air et 4,3 millions en raison de la pollution domestique, soit concrètement les fumées et les émanations liées aux appareils de cuisson, chauffés au bois ou au charbon ou les instruments de chauffage.

Des chiffres « choquants et plutôt inquiétants », selon les mots du Docteur Maria Neira, directrice du département de la santé publique à l’OMS. « La pollution de l’air est désormais le facteur environnemental le plus important affectant la santé, tout le monde est touché, que ce soit dans les pays riches ou dans les pays pauvres », a-t-elle ajouté.