Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Nov 2018 | Profession
 

Le drugstore du quotidien, ça existe déjà … 

Célien Meurant, 23 ans, qui tient, depuis deux ans, le Fidji à Avesnes-sur-Helpe a inauguré, ce jeudi 8 novembre, son tabac-presse nouvelle formule : traduire multi-activités (soit un concept SAF) avec un meuble vapotage Nhoss. 

La transformation du Fidji a été saluée par Philippe Coy, Sophie Lejeune, Patrick Falewee (président de la Fédération Nord-Pas-de-Calais-Aisne-Somme) et Olivier Martin (président de la délégation des buralistes). Assistaient aussi à cette inauguration des représentants de la Douane et Benoît Wascat, conseiller régional.

•• « On vend du tabac et de la presse mais on offre aussi plein de services et produits complémentaires, désormais bien mis en valeur » a expliqué, à La Voix du Nord, Célien Meurant qui note un surcroît d’activité, depuis cette transformation (voir Lmdt du 18 octobre) avant l’heure.

•• « On ne renie pas les origines du métier de buraliste puisqu’on voit bien que le tabac est toujours présent, sur le côté. Simplement, on prend en considération la demande sociétale avec, désormais, le vapotage et un tas d’autres activités et de services permettant un développement commercial du point de vente » a déclaré, à cette occasion, Philippe Coy.

« Je suis venu saluer ce jeune qui a investi dans ce métier et dans son établissement. Je suis à 200 % heureux ce soir d’être à ses côtés ».

« Le témoignage de ma présence c’est de montrer que là où il y a de l’énergie et de la volonté, de l’envie aussi et un peu de financement, on peut s’adapter et prospérer dans ce métier de buraliste » devait ajouter le président des buralistes.