Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Sep 2018 | Trafic
 

Bars à chicha, épiceries et autres établissements de nuit sont dans le collimateur du nouveau commissaire de police de La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

Une opération déployant l’intervention de 24 policiers a été menée dans la nuit du 20 au 21 septembre. « L’accent est mis sur des établissements décrits comme emblématiques » précise-t-il : « qui tient ses bars, tient sa ville » (sic)

•• L’opération a démarré dans un bar à chicha. Dix-neuf clients ont été contrôlés. Deux chiens de la brigade cynophile ont été lâchés dans l’établissement vidé. Aucune infraction pour détention de stupéfiants n’a été relevée mais le bar fera l’objet d’une demande de fermeture pour travail dissimulé de mineur et … vente de tabac à des mineurs.

Un snack adjacent, contrôlé en raison de plaintes pour nuisances, est sous le coup d’une demande de fermeture pour travail dissimulé.

•• Une alimentation générale du centre ancien a été vérifiée en raison de plaintes formulées par des commerçants et riverains. Pour une kyrielle d’infractions : travail illégal; personne en situation irrégulière; défaut de permis de vente de boissons alcoolisées de nuit ; ouverture illicite de débit de boissons et vente illégale de cigarettes de contrebande … Tout se tient.

Une demande de fermeture a été lancée.