Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Nov 2017 | Pression normative
 

La déclaration d’Agnès Buzyn au Sénat la semaine dernière – que nous avons signalée immédiatement à nos lecteurs (voir Lmdt du 17 novembre) – commence à susciter une inquiétude dans les médias et l’opinion publique. 

Elle annonçait « des mesures » contre la présence du tabac et de fumeurs dans la création cinématographique française. Depuis les réactions s’enchaînent : sur les réseaux sociaux (voir Nous sommes 13 millions de fumeurs adultes et responsables lien) ou dans les conversations quotidiennes … tout cela amplifié dans les médias.

À preuve, ces deux extraits de la presse quotidienne régionale de ce jour :

« (…) Dans la réalité, la cigarette tue. Près de 80 000 personnes chaque année en France. Qu’il faille lutter contre le fléau du tabagisme, responsable de cette hécatombe, est une évidence. (…) Mais pour y parvenir, pourquoi s’attaquer à ce qui fait la fierté de la culture française et au sacro-saint principe de la liberté de création artistique ? Faut-il focaliser tant d’énergie à cela et faire de la cigarette dans le cinéma un bouc émissaire tout trouvé ? Dans la vie, il y a des gens qui fument, au cinéma aussi. Que ce soit bien ou mal, là n’est pas la question. Laissons-leur simplement leur liberté d’appréciation. » Géraldine Baehr, L’Union.

« (…) Si ne plus montrer de clopes au cinéma fait arrêter de fumer, alors chassons des scénarios les crimes, viols, vols, drogues et toutes formes de déviances, ainsi vivra-t-on enfin dans un monde irénique. Il y a quelques années, d’aucuns avaient cru bien faire, en effaçant sur les affiches la pipe de « Monsieur Hulot » ou le mégot de Jean-Paul Sartre. Le sens du ridicule avait éteint de telles initiatives, espérons que le bon sens évitera au gouvernement de s’ériger par la loi en critique cinématographique. » Jean-Michel Helvig, La République des Pyrénées.