Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Sep 2019 | International, Profession
 

Japan Tobacco prévoit une vaste réorganisation de ses fonctions administratives (hors Japon) qui devrait affecter 3 720 salariés, soit 6 % du total de ses effectifs, a confirmé, ce mardi 3 septembre à l’AFP, un porte-parole du groupe.

JTI compte recentrer ses activités de services sur trois sites : Varsovie (Pologne), Saint-Pétersbourg (Russie) et Manille aux Philippines, a indiqué ce porte-parole dans un courriel à l’AFP.

« Malheureusement, cette proposition risque d’affecter nos centres de services existants à Manchester au Royaume-Uni et à Kuala Lumpur en Malaisie dans les deux prochaines années », selon la même source.

•• Japan Tobacco a également confirmé que près de 270 réductions de postes étaient prévues au siège de JTI à Genève, qui compte actuellement quelque 1 100 salariés.

Au total, « 3 720 employés seront affectés » par l’ensemble de ces mesures « dans les trois prochaines années », a encore ajouté le porte-parole, sans pouvoir préciser la forme que pourrait prendre ces réductions d’effectifs.

•• Dans le même temps, le groupe prévoit de créer 1 300 nouveaux postes dans ses centres de services maintenus et renforcés, a-t-il souligné.

(Voir Lmdt des 26 août, 29 avril et 10 mars)