Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Août 2020 | Profession
 

Le Tour de France des Journées de la Transformation fait partie de l’ADN du mandat de Philippe Coy, Sophie Lejeune et Alain Sauvage à la tête de la Confédération.

Des journées de terrain, très occupées, multipliant rencontres avec les buralistes (dans leurs points de vente puis lors d’un forum de discussions et d’échanges libres), contacts avec des élus politiques et journalistes locaux, rendez-vous avec les responsables de CCI, etc. … le tout avec une thématique forte : la transformation du réseau des buralistes.

•• L’édition 2018 avait consisté surtout à dialoguer avec les buralistes sur leurs idées et besoins : un exercice complet de co-construction sur le point de vente de demain (voir 4 avril 2018).

L’année dernière aura porté sur une présentation détaillée de la procédure de transformation : pour que les buralistes se l’approprient et lancent leurs propres travaux (voir 19 mai 2019).

•• 2020 correspond à une montée en puissance : avec visites de premiers points de vente transformés et retours d’expériences.

Après les premières étapes de Vannes (le 19 février) et de Bayonne (le 11 mars) –  deux journées particulièrement réussies – le Coronavirus a imposé une longue pause, interrompue par cette nouvelle étape dans l’Aube.

•• Après plusieurs visites de points de vente à Nogent-sur-Seine et Troyes, une table-ronde avec des élus à la mairie de cette dernière ville, une grande réunion buralistes est prévue, à 19 heures 30, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Aube (avec masques et respect des règles de distanciation sociale). Ce sera la vraie rentrée de la Confédération sur le terrain.

Les étapes suivantes seront Colmar (le 7 septembre) et La Rochelle (le 21 septembre).