Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Fév 2016 | Institutions, Profession
 

Pascal MontredonOn sait que Nicolas Sarkozy s’en est pris au paquet neutre, hier (voir Lmdt du 3 février), à l’occasion de la journée « sur l’agriculture et la ruralité » organisée par la formation politique qu’il préside.

Juste avant l’intervention de Nicolas Sarkozy, Pascal Montredon était intervenu pour témoigner de la situation des buralistes en zones rurales (voir Lmdt du 3 février).

Après avoir rappelé que 44% de ses collègues sont installés dans des communes de moins de 3 500 habitants (soit 11 000 débitants), le président de la Confédération s’est attaché à souligner les similitudes entre les situations des agriculteurs et des buralistes :  « nous sommes les mêmes victimes de surtranspositions des textes communautaires et de concurrences déloyales venant d’autres pays européens.

« Et puis, j’ai l’impression que l’on ne nous aime pas, les uns et les autres, parce que nous sommes avant tout des entrepreneurs …

« Il n’empêche que les buralistes sont essentiels au maintien et au développement d’un commerce de proximité dans les bourgs-centres. Et nous sommes force de propositions pour tous ceux qui considèrent encore que la ruralité est indispensable à la France ».