Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mai 2019 | Profession
 

À l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac, Philip Morris International a publié un communiqué – dont le titre est « World No Tobacco Day should be World No Smoking Day » – que nous reprenons, en substance.

« La Journée mondiale sans Tabac est destinée à rappeler les graves problèmes suscités par le fait de fumer et de consommer du tabac. Il apparait, cependant, que même si les risques très importants pour la santé représentés par le fait de fumer sont bien connus, beaucoup de gens continuent de fumer et continueront dans un futur proche.

« L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) prévoit plus d’un milliard de fumeurs pour 2025, soit le même niveau qu’aujourd’hui. Alors que la meilleure décision est d’arrêter, beaucoup de fumeurs vont continuer.

•• « Vers la fin des années 90, plusieurs de nos féroces critiques nous mettaient au défi de fabriquer des produits moins nocifs. On les a entendus et on a relevé le défi » déclare Jacek Olczak, PMI’s Chief Operating Officer (voir Lmdt du 16 avril).

« Cela nous a coûté l’embauche de centaines de scientifiques, la réalisation de milliers de tests et l’investissement de milliards de dollars pour une nouvelle catégorie de produits : des produits où il n’y a pas combustion de tabac et pour lesquels le fumeur adulte peut opter sans retourner aux cigarettes traditionnelles.

•• « Ces nouveaux produits contiennent de la nicotine et ne sont pas exempts de risques. Mais la science montre qu’il s’agit d’un meilleur choix que de continuer à fumer. Nous partageons nos recherches et nos données avec les communautés scientifiques et médicales ainsi qu’avec les gouvernements du monde entier.

« Les anciennes polémiques idéologiques ne créent que de la confusion auprès des fumeurs et de leurs entourages (…) Les fumeurs adultes méritent d’avoir accès aux alternatives basées sur de solides recherches scientifiques. Ils méritent aussi d’être informés pour établir leur propre choix » indique Jacek Olczak en conclusion de communiqué.