Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Mar 2015 | International, Trafic
 

JMSTÀ l’occasion de la « Journée mondiale sans tabac 2015 »,  toujours fixée le 31 mai, l’Organisation mondiale de la Santé invite à se mobiliser sur le commerce illicite du tabac : « un vaste sujet de préoccupation mondiale, notamment du point de vue sanitaire, juridique et économique, de la gouvernance et de la corruption » énumère le communiqué. Un phénomène mondial, évalué à une cigarette sur dix consommées, et touchant tous les pays.

La campagne 2015 affiche cinq objectifs, témoignant de  la façon « très OMS » d’aborder les problèmes :

. « sensibiliser aux méfaits sur la santé, causés par le commerce illicite des produits du tabac, en particulier chez les jeunes et les groupes à faibles revenus : ces produits, coûtant moins cher, sont plus accessibles et abordables ». On remarquera que l’OMS oublie d’insister sur l’extrême nocivité des produits contrefaits ;

. « montrer comment les avancées en matière de santé et les programmes de soins, les politiques de lutte contre le tabac (par exemple la hausse des taxes et des prix), les mises en garde sanitaires illustrées et d’autres mesures sont mises à mal par le commerce illicite de produits du tabac ». Comme cela se passe et va se passer avec le paquet neutre, pourrait-on faire remarquer ;

. « mettre en lumière de quelle façon le commerce illicite des produits du tabac permet aux associations de malfaiteurs de gagner beaucoup d’argent et de financer d’autres activités de crime organisé (drogue, trafic d’armes et d’êtres humains, terrorisme) »;

. « promouvoir la ratification du protocole sur le commerce illicite des produits du tabac (voir 10 janvier 2013, 12 novembre et 4 avril 2012) et œuvrer pour qu’il entre rapidement en vigueur ». Depuis deux ans, les adhésions ne rencontrent pas un franc succès, il est vrai;

. et comme il faut bien un axe anti-fabricants  : « illustrer la façon dont l’industrie du tabac a joué un rôle dans le commerce illicite des produits du tabac ».