Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Fév 2014 | Pression normative
 

Logo OMSLa « Journée mondiale sans tabac » 2014 sera placée sous la bannière de « l’augmentation des taxes sur le tabac », annonce l’Organisation Mondiale de la Santé dans un communiqué de ce 24 février .

Inscrite dans la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, la mise en œuvre de « politiques en matière de prix et de taxes sur les produits du tabac » s’avère efficace et rentable, insiste le communiqué.

Efficace sur la réduction de la consommation : « la recherche montre  qu’une augmentation de 10% du prix du tabac suscite une baisse de la consommation de 4% dans les pays à revenu élevé qui peut aller jusqu’à 8% dans les pays à faible revenu ou revenu intermédiaire ».

Rentable, puisque « le Rapport sur la santé dans le monde (2010) indique qu’une augmentation de 50% des droits d’accise sur le tabac rapporterait un peu plus de 1,4 milliard de dollars (US $) de fonds supplémentaires dans 22 pays à faible revenu. Si ces montants étaient alloués à la santé, les dépenses publiques de santé pourraient augmenter dans ces pays d’un pourcentage pouvant aller jusqu’à 50% ».

Pourquoi ce communiqué ne va-t-il pas au bout de ces calculs, en présentant les chiffres du marché parallèle. Ce dommage collatéral d’une politique de hausses fiscales et des prix incontrôlés.