Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Mai 2019 | Profession
 

À l’occasion de la Journée de la Transformation, organisée par la Confédération à Brest ce jeudi 16 mai, Alain Sauvage (trésorier national de la Confédération) a tenu une conférence de presse, en direct de l’établissement de son collègue Sylvain Le Tallec qui tient un superbe bar-tabac-presse-jeux au cœur du quartier populaire de Lambézellec à Brest.

Extraits de son intervention, tels que rapportée par Ouest France du 17 mai :

« Quel est l’objet de votre venue ? »

Alain Sauvage : Nous faisons un tour de France à la rencontre des buralistes. Nous avons négocié et obtenu du Gouvernement une enveloppe de 80 millions d’euros sur trois ans pour transformer nos activités. Avec une aide pour 30 % des travaux, plafonnée à 30 000 euros.

« … mais pourquoi, cette aide ? »

Alain Sauvage : La consommation de tabac va continuer à baisser, notamment avec le paquet de cigarettes à 10 euros en 2020. Nous devons inventer de nouvelles activités pour assurer la pérennité de nos établissements et de nos emplois.

Nous avons aussi un rôle à jouer pour le maillage et la dynamisation du territoire. Les pouvoirs publics en ont bien pris conscience.

« Quelles sont les nouvelles pistes que vous avez explorées ? »

Alain Sauvage : Nous avons une grande amplitude d’heures d’ouverture et l’autorisation d’ouvrir jusqu’à sept jours sur sept. C’est un atout. Par exemple, les buralistes sont en train de reprendre leur place dans le commerce de vapotage.

Nous incitons nos adhérents à se lancer dans des activités de type « conciergerie » comme les relais-colis. Notre réseau de proximité va permettre aussi de développer la vente de produits locaux (…)