Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Jan 2013 | Pression normative
 

José Bové (le député européen Vert que l’on a longtemps connu avec sa pipe à la bouche) a réclamé, mercredi 9 janvier au cours d’une conférence de presse, la création d’une commission spéciale parlementaire pour enquêter sur les conditions de la démission de l’ancien commissaire à la Santé John Dalli (voir Lemondedutabac du 16 octobre).

« Les institutions européennes ont failli à leurs obligations en matière de transparence » a accusé José Bové, « on ne comprend pas ce qui s’est passé … ». Et de déplorer : « l’industrie du tabac a gagné du temps. Il n’y aura pas de nouvelle loi européenne sur le tabac avant 2015 ». Cosignataire de la demande, l’eurodéputé belge, Bart Staes, a insisté : « nous voulons que la confidentialité sur la totalité de l’enquête soit levée pour que le Parlement puisse avoir un droit de regard sur ce qui s’est réellement passé » avant de dénoncer les « nombreuses anomalies du dossier ».

N’en déplaise à José Bové et à son « coup de gueule » – et malgré les soubresauts de l’affaire Dalli, le projet de Directive Tabac a continué d’avancer et vite : consultation inter-services accélérée, sortie du texte dans la foulée (voir Lemondedutabac des 18 et 19 décembre) et début de la procédure parlementaire, ce début d’année. Les échéances prévues par Dalli sont tenues. Quitte à ne pas respecter les délais nécessaires ni même les résultats des consultations. Et dans un contexte toujours aussi polémique.