Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Déc 2018 | Profession
 

Curieux colloque que celui organisé, la semaine dernière, à l’Assemblée nationale par divers députés LREM : Olga Givernet (voir Lmdt du 24 septembre) ; Christophe Blanchet (voir Lmdt du 1er octobre), Maria Tamarelle, etc.

Un événement monté alors que la loi Pacte, autorisant la privatisation de la FDJ (voir Lmdt du 4 octobre), a déjà été votée par les députés et sera examinée, en début d’année, par le Sénat.

Le thème : « Jeux d’argent : enjeux et avenir d’un secteur en évolution». Ce qui ne mange pas de pain …

•• Mais s’il y avait du monde à ce colloque – une centaine de participants, des représentants de tous les acteurs du jeu en France dont Philippe Coy – c’est que certains sujets sensibles y ont été abordés. Sur incitation des parlementaires organisateurs.

•• Parmi ces points : « la prévention de l’addiction et la protection des mineurs ». C’est ainsi que lors d’une table ronde dédiée, on a pu entendre des associations de lutte contre l’addiction aux jeux lancer l’offensive contre « le réseau terrestre de la FDJ » (sic). C’est-à-dire les détaillants, supposés vendre aux mineurs.

Gros argument avancé : « l’addiction aux jeux commence par les jeux de grattage plus que par les jeux en ligne … » (sic).

•• Il a fallu que Philippe Coy monte vigoureusement au créneau pour calmer les ardeurs de certains qui vont jusqu’à proposer l’interdiction absolue d’entrée dans tout établissement vendant des jeux. Les buralistes, au hasard. À suivre de près.