Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Nov 2017 | International, Profession
 

Japan Tobacco, a publié, ce mercredi 1er novembre, des résultats en baisse sur les neuf premiers mois de 2017, en raison du déclin de ses ventes sur son marché national, lesquelles ont en revanche légèrement progressé à l’étranger, d’après l’AFP.

•• Son bénéfice net sur la période a totalisé 333,7 milliards de yens (2,51 milliards d’euros), en baisse de 4,7 % par rapport aux neuf mois de 2016.

La croissance des ventes de ses cigarettes à l’international et de ses activités pharmaceutiques « n’a pas permis de compenser le déclin dans l’activité tabac au Japon », a expliqué Japan Tobacco, distributeur notamment des marques Winston et Camel (hors États-Unis).

•• Ses ventes de tabac à l’étranger de janvier à fin septembre ont progressé de 0,9 % sur un an grâce aux pays émergents, tandis qu’elles ont baissé de 8,4 % au Japon. La baisse des ventes au Japon reflète la persistance d’une « tendance déclinante du marché », mais aussi l’expansion d’un segment alternatif, selon le groupe.

•• Depuis juin, Japan Tobacco est en train de tester au Japon la Ploom Tech à tabac chauffé (voir Lmdt des 5 août et 6 juin). « La Ploom Tech continue d’être bien accueillie par les consommateurs », s’est félicité le PDG de Japan Tobacco, Mitsuomi Koizumi.

« Nous augmentons les capacités de production pour étendre nos ventes (de ce produit, ndlr) dans tout le pays au premier semestre 2018 », a-t-il ajouté.

•• Par ailleurs, le groupe est aussi en train de tester la Ploom Tech aux États-Unis et en Suisse (voir Lmdt du 24 juillet), en vue d’éventuellement le commercialiser à l’international à terme, a précisé le PDG lors d’une conférence de presse mercredi à Tokyo, a rapporté l’agence Bloomberg.

Ce qui pourrait faire du groupe un concurrent frontal de la cigarette sans fumée Iqos de l’américain Philip Morris, déjà sur le marché, toujours d’après l’AFP.