Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Jan 2018 | Observatoire
 

Beaucoup d’entre nous – question de génération – se souviennent du film « Le Pari », sorti dans les salles en 1997 : seul film français à avoir fait du tabac – ou à tout le moins la volonté de s’en sortir – son sujet principal.

Le tout traité sous forme de farce comme ont su le concevoir, le réaliser et le jouer deux des ex « Inconnus » : Bernard Campan et Didier Bourdon.

Ce dernier se confie, dans lenuméro de janvier de l’excellent L’Amateur du Cigare (voir Lmdt du 24 décembre), sur sa passion pour le cigare. Avec ses mots : « La cigarette, c’est une maladie, il n’y a pas de plaisir. Moi, j’aime le tabac pas l’esclavage (…)

« C’est après « Le Pari » que j’ai repris le cigare. Je peux tout à fait rester plusieurs semaines sans en déguster, lorsque je joue au théâtre, par exemple, parce que j’ai peur pour ma voix.

« Il est rare que je fume seul. J’associe plutôt le cigare à la bonne compagnie, comme pour le vin. »