Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Juil 2019 | E-cigarette
 

« La reprise approximative par les médias du dernier rapport de l’OMS dénonçant la nocivité de la cigarette électronique va aggraver la méfiance des fumeurs contre la cigarette électronique » avait dénoncé sur Twitter le professeur Bertrand Dautzenberg dans la foulée de la publication de la dépêche AFP (voir Lmdt des 29 et 27 juillet).

Sur Franceinfo /allodocteurs, le tabacologue, (ancien pneumologue à La Pitié Salpêtrière) nuance …

« Le rapport annuel de l’OMS sur le tabac paru le 26 juillet ne comporte pas de nouveautés à propos de la cigarette électronique », précise-t-il, « l’OMS reste prudente sur son utilité et sa dangerosité potentielle, car on manque d’études sur le sujet. Mais rien de nouveau. »

•• D’accord avec l’OMS sur l’importance de réglementer l’usage de la cigarette électronique au niveau mondial, le médecin fait remarquer que, contrairement à d’autres pays, cela est déjà le cas en France.

Il évoque notamment l’interdiction de la vente aux mineurs, les règles strictes de vapotage dans les lieux publics, la mise en place de normes sur les produits et l’interdiction très large de publicité.

•• Il confirme que la cigarette électronique reste un bon moyen d’arrêter de fumer : « je le constate lors de mes consultations. Je la conseille en compléments des traitements médicamenteux et cela fonctionne. Car si beaucoup de patients abandonnent les médicaments, une majorité continuent à vapoter, parce que cette solution de substitution leur convient mieux. »