Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Déc 2019 | International, Profession
 

Les buralistes italiens (les « tabaccai ») vont pouvoir vendre des produits au CBD / chanvre de bien-être (à -de 0,5 % de THC). C’est du moins le sens d’un amendement, au projet de budget 2020, voté la nuit dernière à Rome.

Et c’est une belle victoire pour la FIT (Federazione Italiana Tabaccai) du président Risso qui se bat sur le sujet depuis trois ans.

•• L’amendement en question prévoit que le CBD pourra être vendu librement chez les tabaccai et les boutiques spécialisées, dès le 1er janvier : à la seule condition de ne pas contenir plus de 0,5 % de THC, précise l’AFP.

•• Jusqu’à maintenant, un grand flou juridique flottait sur le sujet. Avec éclosion, depuis trois ans, de boutiques et mise en place du produit chez certains buralistes de la péninsule.

Un coup de froid étant survenu avec un arrêt de la Cour de Cassation qui a interdit le CBD avant l’été dernier (voir 10 juin). Les parlementaires italiens ont décidé d’aller de l’avant.

À suivre.