Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

À partir du 1er janvier 2021, il ne sera plus possible de fumer aux arrêts de tram et de bus, dans les parcs et dans les stades milanais (voir 23 janvier). La mesure sera définitivement adoptée, ce lundi 2 novembre, en Conseil municipal.

La décision s’inscrit dans le cadre d’un règlement sur la qualité de l’air dont le but est de réduire les émissions de particules fines dans l’air.

Le tabagisme n’est pas la seule pratique visée par un ensemble de mesures – courant jusqu’en 2023 – et comprenant notamment l’interdiction des chaudières, des barbecues et des feux d’artifice, ou encore la mise aux normes environnementales des fours à bois des pizzeria.

La mairie de Milan a quant à elle réitéré son intention de bannir la cigarette dans tous les lieux publics extérieurs à l’horizon 2030.