Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Quand le « scandale américain » permet aux ennemis du vapotage de frapper.

Profitant de l’effet médiatique, dû à la vague de décès et de maladies attribuées à un mauvais usage de cigarettes électroniques aux États-Unis (voir Lmdt du 28 septembre), le ministère de la Santé, en fonctions, a mis en garde contre un problème « de santé publique », ce 24 septembre, rapporte Times of Israël

Ceci, alors qu’un nouveau gouvernement n’est toujours pas constitué suite aux dernières élections.

•• Première mesure prise : l’interdiction de cartouches de liquides aromatisés.
Mais le ministère de la Santé a également fait comprendre qu’il envisageait d’interdire totalement la vente de cigarettes électroniques.

•• « J’appelle le public à ne pas attendre de nouvelles règles et de nouvelles lois et à simplement arrêter d’utiliser des choses qui portent du tort à leur santé » a déclaré le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman Tov. « Malheureusement, nous assistons à un véritable danger pour la santé publique avec l’utilisation de ce type de produits. La vague de décès aux États-Unis doit servir d’avertissement à toutes les autorités de santé du monde, qui doivent prendre des mesures sévères. »